Envie de participer ?

3ème journée R2 – Dimanche 11 octobre 2020 à 15H00 – Stade Philippe Porcher. USL – LES SORINIERES ELAN 0-2 (mi-temps 0-0) Buts pour Les Sorinières : (70è), (90è+4).

LES BLEUS ONT FINI PAR CRAQUER…

Par Jérôme Charrieau. On se demandait si l’escouade lucéenne pouvait tenir les 90 minutes après la semaine dernière compliquée et les reports d’entraînement et de match de coupe. Et bien comme cela était prévisible, les Bleus ont craqué dans les vingt dernières minutes après une belle résistance en seconde période contre un cador du groupe. Allez maintenant il faut se remettre en selle et repartir de l’avant ! Continuer à travailler, être moins tendre sur certaines situations, tout donner car franchement il y a de l’espoir lorsque l’on arrive à faire jeu égal une partie du match avec une formation qui a manqué de peu la R1 alors il faut y croire !!!!

La première opportunité est à l’actif des boys de Damien Bonnin avec un débordement côté gauche et un centre en retrait pour Maxime Ollivier qui verra sa reprise instantanée du gauche filée juste au dessus (13è). Même action et même sort juste avant la pause pour Les Sorinières (41è). On en restera là pour ce premier acte pauvre en occasions mais plaisant niveau jeu.

Au retour des vestiaires, on comprend vite malheureusement que la formation du capitaine Cyril Bessonnet souffre physiquement et il faut dire aussi que la sortie prématurée juste avant la pause du milieu Baptiste Fixot est un coup dur et désorganise l’entrejeu lucéen, Les Sorinières et sa forte présence athlétique et puissance dans le jeu s’approprient ainsi le milieu de terrain et ont la mainmise sur le jeu. Pierre Lailler retarde l’échéance en allant chercher sous sa barre une tête qui prenait le chemin de la lucarne (56è). Ce qui devait finir par arriver arrive avec une succession d’erreurs et un joueur étrangement libre aux 20 mètres qui crucifie le gardien local le long du montant (0-1 70è). Les visiteurs ne se mettent pas à l’abri, on pense dans la foulée à ce ballon sur le montant et le sacrifice à bout portant sur la ligne de Tom La Droitte sur la reprise (72è) et à ce lob à côté (74è). Tant que le break n’est pas fait, on peut toujours y croire. Après un beau mouvement collectif à une touche de balle, François Girard est contré in extremis avant de défier le gardien (88è). Le second but est le scénario classique du football avec un contre à la dernière seconde du temps additionnel (0-2 90è+4). Pour l’anecdote.

Dimanche délicat puisque la B s’incline lourdement à la St Médard 6-3 et la C à Vigneux 2-1. Du côté des Féminines, troisième partage des points en 3 matches pour la troupe de Stéphane Silmont avec ce 1-1 au Municipal contre Orvault SF en R1. Victoire des Féminines B 6-2 au Groupement Guémené.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.